top of page
Rechercher
  • Emilie

5 points clés pour comprendre la comptabilité d’entreprise

Dernière mise à jour : 13 déc. 2022


L’administration comptable et son jargon peuvent sembler effrayants lorsque l’on aborde ces notions, indispensables à la bonne gestion des entreprises. En tant que chef d'entreprise ou futur entrepreneur vous devez comprendre les bases de la comptabilité et vous assurer de répondre à vos obligations. La comptabilité qu'est ce que c'est et à quoi ça sert ?

Abcdz vous éclaire sur la comptabilité d’entreprise, son importance et aborde même ici la question des obligations fiscales générales.


Qu'est-ce que la comptabilité d’entreprise ?


Pour mieux appréhender la comptabilité en entreprise, il est important de comprendre sa définition.


La comptabilité d’entreprise est un système d’organisation des données financières qui permet de retranscrire en continu et en temps réel la situation financière d’une entreprise.


Socle de tous les instruments de gestion, la comptabilité d’entreprise s’étend de la réception des pièces comptables et leur traitement, à la production d’états financiers de l’entreprise. Une discipline qui permet un éclairage permanent sur la réalité de votre activité et qui constitue aussi un véritable outil d’aide à la décision.


Les normes comptables françaises sont définies dans le plan comptable général. Un document sur lequel vous pouvez vous appuyer en cas de doute et qui établit la liste des comptes répartis en classes et numérotés.


Les différents types de comptabilité en entreprise.



A - La comptabilité générale

La comptabilité générale est une obligation pour toutes les entreprises. Sa fonction première est de conduire à la présentation de documents de synthèse appelés comptes annuels. Et c’est cette comptabilité qui permet à une entreprise de déterminer la base de nombreux impôts et taxes.


B - La comptabilité de gestion

La comptabilité analytique ou de gestion vise à analyser les données issues de la comptabilité générale. Elle est centrée sur une recherche d'amélioration des performances d’une entreprise grâce à l'étude des coûts.


Au cœur de la comptabilité de gestion, il y a :


• d’une part la comptabilité financière d’entreprise qui permet l’analyse des soldes intermédiaires et des tableaux de financements.

• d’autre part la comptabilité prévisionnelle qui permet la tenue de comptes de résultats, la mise en place de plans de financements et d’investissements.

• puis la comptabilité analytique qui permet le calcul et l’analyse des coûts pour la tenue des différents tableaux de bord.


Une discipline qui intervient donc dans le prolongement de la comptabilité générale et qui constitue un véritable instrument d’analyse et d’aide à la décision.


À quoi sert la comptabilité pour une entreprise ?


La fonction principale de la comptabilité pour une entreprise est le pilotage quotidien de cette dernière et ses différents tableaux de bord de gestion. Une discipline qui permet également d'apporter à ses partenaires financiers, comme les banques et les investisseurs, une information claire sur la situation financière de l’entreprise.




La comptabilité représente donc un outil d'information financière précieux. Et c’est grâce à son suivi régulier que vous maîtrisez vos finances et que vous pouvez :


• anticiper d'éventuels problèmes de trésorerie à venir ou des délais de paiement trop longs.

• prévoir un changement de régime fiscal et le passage à la TVA.

• gérer votre besoin d'épargne.

• calculer la base des différents impôts.


De plus, la comptabilité d’une entreprise peut aussi servir de preuve reconnue devant les tribunaux.


Comment faire sa comptabilité d’entreprise ?


De manière générale, les entreprises sont tenues d’enregistrer tous les mouvements financiers (entrées et sorties) et de les classer par chronologie et par nature de flux (achat fournisseurs, paiement des impôts, chiffre d’affaires…). À la fin d’une période, l’entreprise peut alors faire la somme du montant consacré à chaque flux.


Pour suivre et gérer sa comptabilité d’entreprise, plusieurs solutions s’offrent aux dirigeant(e)s.


Parmi elles :


• faire sa comptabilité soi-même : solution qui nécessite de solides connaissances en comptabilité, du temps et un bon logiciel de comptabilité et de facturation.

• déléguer la gestion comptable à une personne en interne.

• ou l’externaliser complètement et faire appel aux services d’un expert-comptable pour s'assurer une comptabilité parfaitement tenue.


Les obligations générales de la comptabilité d’entreprise.


Parce que les obligations comptables d’une entreprise dépendent de son chiffre d’affaires annuel hors taxes, voici les obligations générales des 3 grands régimes fiscaux existants.


Le régime de la micro entreprise

Le régime de la micro entreprise s'adresse aux entreprises réalisant un chiffre d'affaires inférieur à :


• 176 200 € pour les activités de vente de marchandises et d'hébergement.

• 72 600 € pour les prestations de services relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non-commerciaux (BNC).


Ici, le chef d'entreprise a pour obligation de tenir une comptabilité très simplifiée avec :


• un livre des recettes pour les entrées d’argent.

• et un registre des achats pour le suivi des dépenses.


Le régime réel simplifié

Le régime réel simplifié concerne les entreprises relevant des BIC réalisant un chiffre d'affaires inférieur à :


• 818 000 € pour les ventes et prestations d'hébergement.

• 247 000 € pour les prestations de services.


Elles doivent tenir une comptabilité d'engagement avec la tenue :


• d’un livre-journal qui enregistre tous les mouvements impactant le patrimoine de l'entreprise.

• d’un grand-livre qui recense toutes les opérations comptables et les classe compte par compte.

• et des comptes annuels dont le compte de résultat, le bilan comptable et les annexes comptables.


Le régime réel normal

Le régime réel normal s'adresse aux entreprises relevant des BIC et dépassant les seuils de chiffre d'affaires du régime réel simplifié.


Elles doivent tenir une comptabilité d'engagement qui les oblige à répondre aux mêmes obligations que les entreprises au régime réel simplifié. Et elles doivent effectuer en plus un inventaire des éléments d'actifs et de passifs tous les 12 mois.


Se former à la comptabilité d’entreprise avec Abcdz


En France, la comptabilité d’entreprise est encadrée aussi bien par la loi que par les principes comptables. Par exemple, le Code du commerce impose que les comptes annuels d’une entreprise soient sincères et réguliers et qu’ils donnent une image fidèle de son patrimoine, de sa situation financière et de son résultat.


Chez Abcdz, nous savons combien la maîtrise de la comptabilité d’entreprise est indispensable pour produire une information financière de qualité. Ainsi, nous vous accompagnons dans l’acquisition des compétences de base indispensables à la gestion d’entreprise au sein d’une TPE/PME.


À l’issue de cette formation sur les fondamentaux de la comptabilité, vous :


• connaîtrez les bases de la comptabilité.

• saurez lire et comprendre un bilan et un compte de résultat.

• identifierez les différents ratios de gestion nécessaires à la prise de décision.


De plus, nous construirons ensemble vos outils de pilotage pour qu’ils soient parfaitement adaptés à vos besoins et à votre entreprise. Un excellent moyen de vous faire monter en compétence pour vous permettre de travailler en toute sérénité votre gestion comptable et devenir un(e) excellent(e) pilote d'entreprise.


Par ici pour une première prise de contact. Ou par là pour découvrir notre organisme de formation en Occitanie.



À très vite,


Émilie PUAUD-PÉRICHON


12 vues0 commentaire
bottom of page